L’optimisation d’un contenu textuel pour le SEO d’une association

Le plus important est de fournir un contenu de qualité avant tout, qui répond aux besoins/questions des internautes. La longueur du texte conseillée est d’au moins 500 mots à 1000 mots ( outil compteur de mots ).

Nous allons maintenant voir les points suivants :

  • Choix de la requête principale
  • Choix des requêtes secondaires

Choix de la requête principale (RP)

Une seule requête par page
Après avoir choisi le sujet de votre article ou de la page, il faut définir une requête principale . La requête sur laquelle on souhaite se positionner sur le moteur de recherche.

1 page = une requête principale

A noter, chaque différentes formes d’un mot (féminins,pluriels) ainsi que certains termes qui ont la même racine (ex : poisson, poissonniers, poissonnerie etc.) compte pour une seule requête principale .

Il est parfois nécessaire de créer des pages spécifiques pour les différentes occurrences des termes susceptibles d’être saisis par le moteur de recherche mais si vous en êtes au début de votre seo, oubliez cela.

Comment choisir la requête principale ?

  1. Etablir les mots clés en interne. Il s’agit de fournir une première liste de mots clés par rapport au sujet concerné.
  2. Utiliser l’outil http://ubersuggest.org/ ( renvoie les suggestions de Google ) pour étoffer cette première liste de mots clés trouvés en interne.
  3. Utiliser l’outil Google Keywords Adplanner afin de trouver des
    suggestions de mots et pour connaître le nombre moyen de recherches mensuelles pour chaque mot clé.
  4. Pour chaque mot clé, définir le nombre de résultats émis pour le moteur de recherche Google
  5. Trier les mots clés :
    a. Insérer l’ensemble des mots clés dans un tableau.
    b. Pour chaque mot clé, définir le nombre moyen de recherches
    mensuelles et le nombre de résultats émis par le moteur de recherche.
    c. Attribuer une note d’intérêt et une note de faisabilité pour chaque mot clé.
comment definir le mot clé principal d'une page d'une association pour son seo

d. Faire la somme des deux notes pour obtenir une note globale
e. Donner des priorités aux mots clés grâce à cette note globale

A noté que selon le secteur de votre association (si action très spécifique par exemple) vous pouvez divisez par 10 le nombre de recherche nécessaire (ex : moins de 100 recherches = 0 point, entre 101 et 1000 recherches, 5 points, etc…)

Voici un exemple pour la catégorie “création entreprise” :

excel exemple pour mot clé seo association
exemple avec le mot clé création d’entreprise

Densité pondérée de la RP

Il faut répéter la RP plusieurs fois dans l’article dans une certaine limite. Si vous répéter trop de fois le même mot clé, vous risquez d’être pénalisé par le moteur de recherche.
La densité pondérée compte aussi le nombre de fois ou un mot apparaît dans une page, mais elle rajoute un facteur multiplicateur en fonction de l’endroit où le mot est trouvé.

Par exemple, un mot trouvé dans un titre H1 de la page aura un facteur
multiplicateur plus important qu’un simple mot dans une paragraphe.


La densité pondérée préconisée est de 4 à 6 % . Pour connaître la densite
pondérée, utilisez cet outil https://alyze.info/ .

Choix des requêtes secondaires (RS)

Une fois la requête principale définie, définissez entre deux et quatre requêtes secondaire (RS) . Il nécessaire de déterminer des termes proches, connexes, voire synonyme pour mieux expliquer au moteur de recherche le sujet de la page.


Une RS est un mot ou une requête qui répond à la définition suivante :

“mot ou expression que vous utilisez pour expliquer une RP à quelqu’un qui ne connaît pas le domaine”


Prenons un exemple concret, si on choisit la RP “explications statut SASU”, on peut définir comme RS : “présentation SASU”, “caractéristiques SASU”, “définitions SASU”.

Structuration en balises <hn>

Définition d’une structuration en balises <hn>

Dans une page web, les titres introduisant le contenu dans l’HTML sont
signalés par les balises h1, h2, h3, h4, h5 et h6 (h pour “heading” en anglais) et ont deux principales vocations :

  • préparer la lecture du paragraphe que ces titres précèdent en résumant son contenu. Ils aident ainsi les lecteurs à mieux comprendre ce qu’ils vont lire.
  • indiquer aux moteurs de recherche les informations les plus importantes que comportent votre page (l’algorithme de Google accorderait plus de poids aux mots clés et expressions que contiennent les titres qu’au reste du contenu)

C’est un peu comme les titres sous word, titre 1, titre 2…

Règles générales à retenir pour les balises <hn>

  • chaque document HTML peut contenir un ou plusieurs titres h1 à h6
  • chaque titre h1 à h6 nécessite obligatoirement une balise ouvrante et une balise fermante
  • il existe 6 niveaux de titrage possibles : h1, h2, h3, h4, h5 et h6. h1 étant un titre de premier niveau, h2 un titre de second niveau, h3, un titre de troisième niveau etc…
  • Les mots compris entre les balises ont un poids capital pour
    le classement du document sur ce terme .

exemple :

exemple arborescence site web optimisé pour association

Les RP et RS obligatoirement dans les balises

Il est important de parsemer les RP et RS dans ces balises :

  • Une RP dans la balise (placé si possible au début)
  • Une RP et quelques RS dans la balise (résumé de la page qui peut
    contenir de 200 à 300 caractères) .
  • Une RP et quelques RS dans la balise (si la page en contient
    plusieurs, travaillez sur l’une d’entre elles uniquement et non sur toutes).
  • Si vous avez la possibilité, intégrer encore une ou deux occurrences de la RP et de la RS dans d’autres balises

Attention, il faut éviter les fortes répétitions qui ne semblent pas naturelles (keywords stuffing), voici un exemple ci-dessous :

Mots en gras (balise <strong> )

Un mot mis en gras à l’aide de la balise a plus de poids pour le moteur de
recherche.

Les termes à mettre en gras

  • la RP
  • les RS
  • des termes intéressants pour que l’internaute saisisse de quoi il s’agit
    rapidement.

Placez vous à la place de l’internaute, votre article doit être facile à lire et intéressant (comme celui là on espères 🙂 )

Quelques conseils sur les termes en mettre en gras

  • Restez naturel, ne truffez pas le contenu de mots en gras qui vont fatiguer les yeux du lecteur
  • Si le texte fait 1000 mots, mettez en gras environ 5 fois la RP. Pour les RS et autres mots à mettre en gras, privilégiez la lecture et la compréhension de l’internaute.
  • Les titres ne doivent pas être mis en gras

Voilà pour la première partie. continuez en lisant d’autres articles connexes (c’est la suite en fait :)) :

Check list pour optimiser le contenu d’une page

Article rédigé en partenariat avec Meilleure Agence SEO

2 commentaires sur “L’optimisation d’un contenu textuel pour le SEO d’une association

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut